Raw
Raw

RAW CONSTRUCTION

Raging Stallion Studios

Réalisé par Steve Cruz

Ricky Larkin, Kurtis Wolfe, Jaxx Thanatos, Trent King, Adam Ramzi, Sharok, Grant Ryan, Derek Bolt et Jay Landford.

Si vous bandé rien qu’à voir des gars de construction avec leurs grosses bottes, leurs ceinture d’outils qui leur pend sur les reins, leurs casques et tout ce qui va avec, alors Raw Construction est définitivement pour vous. Il est dans la pure tradition Raging Stallion, avec des hommes bâtis, généralement poilus, barbus, tatoués et très cochons. 

Le film ouvre alors que le petit nouveau sur le chantier, Kurtis Wolfe, est «introduit» à la gang par deux gars des plus virils, Jaxx Thanatos et Ricky Larkin. Les deux gars vont montrer au nouvel arrivant les rudiments du métier en fourrant chacun à son tour Kurtis avec énergie lui laissant ainsi son trou rempli de leurs semences. Puis, c’est la pause casse-croûte et Kurtis ayant bien appris sa leçon mangera une grosse saucisse entre ses fesses, celle de Trent King. Mais ça ne fini pas comme ça puisqu’on s’échange ici les positions et Kurtis empalera son partenaire jusqu’à ce que les deux explosent en une jouissance de plaisir. Ensuite, Sharok et Adam Ramzi décident de jouer aux gars de construction et entrent sur un tel site. Les deux hommes poilus se palpent et s’embrassent puis leurs membres sortent des sous-vêtements prêts pour l’action : Adam plongera son bâton dans le cul de Sharok qui verra son anus être dilaté à profusion avant que les deux hommes se rendent à l’orgasme. Lorsque Ricky Larkin découvre que son partenaire Grant Ryan travaille mal, celui-ci bouillonne mais Grant le calme en lui faisant une pipe du tonnerre qui réussi à tempérer les choses un peu mais, dans le fond, ce que Ricky veut c’est le cul chaud de Grant et il s’empresse de le lui remplir avec son membre jusqu’à ce qu’il jouit à l’intérieur de cet antre maintenant plein de cette crème bien fraîche. Derek Bolt fait visiter sa maison en construction à Jay Landford, mais Jay n’a d’yeux que pour l’incroyable  paire de fesses de Derek. Voyant ce pourquoi Jay a les yeux si écarquillés, Derek l’enjoint de se déshabiller et lui propose volontiers ainsi son cul tant désiré. Ouf ! En tout cas, si tous les chantiers de construction étaient ainsi, il y aurait sûrement encore plus de retards et on ne cesserait de vouloir voir à l’œuvre ces beaux gars…

Voir le trailer de Raw Construction   

Raw Construction

Acteurs



Kurtis Wolfe dans un clip sympa

Clothing Optional – Raging Stallion Studios

Steven Lee : nouvel exclusif chez Falcon Studios

La double pénétration d’Alessio !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici