Bare
Bare

BARE

NakedSword Originals

Réalisé par mr. Pam

Avec Jay Dymel, Ryan Stone, JJ Knight, Nic Sahara, Steven Lee, Colby Tucker et Jack Hunter.

Rassemblez des gars aux gabarits diversifiés, certains dans la très jeune vingtaine, certains poilus, d’autres non, quelques uns aux corps athlétiques, les autres plus musclés et bâtis, mais ayant tous de belles queues et des fesses à faire pâmer n’importe quelle princesse de comte de fées et vous obtenez cette production qu’est Bare. C’est un peu aller vite en affaire, mais cela résume assez bien le casting de ce film.

Bare se divise en quatre scènes de baise et, comme le dit si bien le générique, «Pas d’histoire (scénario),  pas de condoms, juste du sexe» ! Eh oui, il n’y a pas ici de prétexte à la scène de sexe, ce qui est assez rare pour une production d’un grand studio comme NakedSword Originals. Et, comme vous le remarquerez, c’est du «bareback», d’où le titre de «Bare» ! Puisque ce n’est pas un site «hard», donc le talent a justement été de «pairé» les acteurs pour que le sexe soit suffisamment hot et que l’on sente la tension sexuelle qui émane des porn stars. Le duo Ryan Stone-Jay Dymel (le blondinet platine aux mamelons percés) est excitant, on sent que les deux se donnent à fond ici. Ryan est fougueux et fourre Jay en plusieurs positions, Ray va pincer les tétons de Ryan pour l’exciter encore plus. Un autre couple où l’action est assez chaude est celui de Nic Sahara et Jack Hunter : deux gars du même âge, avec une barbichette, des corps semblables parsemés de tatouages et de belles pines à s’en lécher les babines… Les deux vont s’échanger à merveille les rôles de top et de bottom ici pour mettre encore plus de piquant. Colby Tucker aime le 8,5 pouces de Steven Lee et le déguste à profusion avant de lui offrir son orifice et Steven comblera les désirs de Colby en lui assénant des coups de reins solides, lui enfonçant son gros barreau encore et encore jusqu’à ce que les deux éjaculent à gros jets… L’affriolant Nic Sahara est de retour pour un tableau avec JJ Knight et sa mailloche de 10 pouces ! Après du suçage, la vraie action débute lorsque Nic se prend le gros saucisson courbé de son partenaire dans son antre et se le fait élargir comme il faut avant que JJ lui vienne entre les deux miches… Mais bon, pour les puristes du «hard bareback», Bare ne sera certainement pas sur leur liste, mais pour les autres, ce film est une belle occasion de s’introduire au bare…   

Voir la bande annonce

BARE


Acteurs



The Sacred Band of Thebes

MXXX : The Hardest Ride

The Hardest Ride – Le «making of»

INTO THE BLUE – FALCON STUDIOS

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici