homme au sauna
homme au sauna

SPÉCI-MENS DE SAUNA

2,Le récidiviste

Il arrive que l’on recommence avec un gars que l’on a sauté, ou qui vous a sauté, ou réciproquement. Par on ne sait quel hasard, lorsque vous allez dans votre sauna préféré, il est toujours là, généralement occupant la même chambrette. Vous n’avez pas d’horaire régulier, ni même de jour défini, mais que ce soit un jeudi après-midi ou un lundi matin aux petites heures, il est toujours là, nuit et jour, hiver comme été. À croire qu’il vit définitivement dans ce recoin du sauna. Qu’il loue un petit espace à l’année longue. Vous avez baisé une fois avec lui. Puis quelques jours plus tard, une seconde fois. C’était convenable. Pas le septième ciel, disons le quatrième. Mais suffisamment agréable pour recommencer une troisième fois, voire plus. Vous ne discutez pas, ou si peu, du genre « Oui, oui, encore, encore ! », de ces exclamations appréciatives qui nous échappent dans les moments cruciaux. Une fois les corps repus, vous vous quittez presque en murmurant : « À la prochaine fois ! ». Vous ne savez rien de lui, si ce n’est la taille de son sexe, ou le grain de beauté délicatement dissimulé dans le pli de son aine. Vous n’avez jamais posé de questions. Lui non plus ne vous a jamais rien demandé à part votre prénom. Dès que vous franchissez les portes du sauna, vous êtes sûr de l’apercevoir, nonchalamment appuyé sur le chambranle de la porte de sa chambrette. Mais voilà, on s’ennuie de tout, c’est une loi de la nature. Ce qui était plaisant au départ devient fastidieux. Vous ne savez plus comment vous en sortir et surout vous ne voulez pas le blesser. Vous tentez une rupture à l’amiable. Mal vous en prend ! Vous serez victime de la plus belle scène de ménage de votre vie. Il vous traite de tous les noms, vous reproche d’avoir abusé de lui, de sa gentillesse, et surtout de sa disponibilité. Vous découvrez qu’il vous considérait comme Son amant et que vous venez de rompre un contrat implicite, contrat auquel il tenait mordicus.

SPÉCI-MEN DE SAUNAS

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici